Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

5 articles avec sufism

Clink would take me from the way forever

Publié le par Zahia

Once Hassan al basri went to Rabia and said: "In love's way so much you endured and all of this strength has come from you, so to me where this ability come from,do, this inner light you have...not by reading nor learnt from another, nor was copying."

Rabia replied:"O Master of this period, I did spin a small piece of coton thread...I went with them outside and them I sold,to get two coins of silver I was satified...I didn't receive each of them into one hand, I took one in one hand, other in other hand, for I was afraid that if they were together, clink would take me from the way forever."

Partager cet article

Repost 0

It is the lord of the house whom...

Publié le par Zahia

Once Rabia was on her way to Makkah, and when half-way there she saw the Kaaba coming to meet her. She said, “It is the Lord of the house whom I need, what have I to do with the house? I need to meet with Him Who said, "Who approaches Me by a span’s length I will approach him by the length of a cubit." The Kaaba which I see has no power over me; what joy does the beauty of the Kaaba bring to me?”

Rabia Al Adawiyya

Rabia Al Adawiyya

Partager cet article

Repost 0

Biographie

Publié le par Zahia

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ra'bia al adawiya- Biographie

 
Rabia al adawiya , appelée aussi Rabia Al basri est considérée comme la première mystique de l'Islam et plus particulièrement du Soufisme. elle est née, d'après certaines sources, en 715 à Bassora dans l'actuel Irak dans une famille très pauvre. Son père la nomma Rabia(la quatrième) parce qu'elle était la quatrième fille dans sa famille. Elle a vécu dans une famille très pieuse ceci a eu certainement une grande influence sur son cheminement vers Dieu et sa quête spirituelle vers l'amour absolu, l'amour Divin.

Après la mort de ses parents , elle fut esclave et on raconta qu'un jour alors qu'elle priait, son maître a aperçu un halo de lumière tout autour d'elle et en a déduit qu'elle était une sainte et il l'a affranchie.

Une fois affranchie elle a mené une vie ascétique axée exclusivement sur l'amour de Dieu, elle a renoncé au mariage, elle vouait tout son amour à Dieu et toute sa vie durant elle n'a cessé de le clamer dans ses poèmes, elle a mené une vie de recueillement et de méditations, elle mangeait peu et elle passait ses nuits à prier . Sur le mariage, elle avait écrit:"« Le mariage est nécessaire à celui qui peut choisir. Quant à moi, je n’ai pas le choix de ma vie. Je suis à mon Seigneur et c’est dans son ombre que je m’accomplis et me fonds. »

En se détachant de sa vie quotidienne, Rabi'a partit en quête de la paix intérieure et de l'éveil et trouva satisfaction dans l'amour Divin.

C’était la première à introduire la notion d'amour divin dans la mystique musulmane, et grâce à cet amour elle nous a légué les plus beaux poèmes sur l'amour divin.

On raconta qu'un jour on l'a vu courir dans les rues de Bassora, en Irak, avec une torche dans une main et un seau d’eau dans l’autre. Quand on lui a demandé ce qu’elle faisait, elle répondit : « Je vais éteindre les feux de l’enfer, et brûler les bienfaits du paradis. Ils empêchent de cheminer vers Dieu. Je ne veux pas adorer par crainte ni pour une quelconque promesse, mais simplement pour l’amour de Dieu. »

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>